mardi 29 août 2017

[AMIGA] Eh ben, où sont mes petits gâteaux ?

OWB l'est tout cassé...
Et voici une rustine pour patienter


Je vous avais prévenu, on ne m'arrête plus. Bon, en même temps je triche un peu et je mets en ligne des trucs écrits pour d'autres publications, mais bon, autant en faire profiter tout le monde, si ça peut aider. Voici encore un petit truc paru dans le dernier numéro en date d'Amiga=Power. D'autres articles arriveront encore par la suite (mais je n 'ai pas dit quand ^^) !



Depuis plusieurs mois, il est impossible de se connecter aux différents services de Google avec OWB version MorphOS (Odyssey Web Browser, développé par Fab1 que je salue bien bas d'ailleurs s'il me lit), la faute à des modifications chez le géant de l'Internet et à l'absence de mises à jour du navigateur dans sa version papillonesque. Comble du comble, puisque c'est cette version qui a servi pour les portages AmigaOS 4 et AROS et c'est finalement OWB MorphOS qui est désormais le "moins" à jour. Mais voilà, ce souci n'est en fait qu'un problème de cookies et du gestionnaire de ces derniers et, au détour d'un changement de mot de passe, j'ai pu m'en rendre compte... En effet, pas mal de monde se plaignait de ce souci mais pas moi puisque j'avais pu me connecter bien avant et que j'avais "déménagé" mes cookies avec moi quand j'avais réinstallé le Pegasos 2, notamment.

Pour pouvoir contourner ce problème, deux choses sont importantes à noter. Tout d'abord, il faut utiliser la version 1.23 d'OWB MorphOS se trouvant sur l'ISO de MorphOS 3.9. En effet, cette dernière est plus à jour que la 1.24 disponible sur le site de Fabien Coeurjoly car la partie openssl a été mise à jour dans la version disponible sur l'ISO afin de ne plus être inquiété par la désormais célèbre faille nommée Heartbleed.

L'autre chose, c'est que, comme le gestionnaire de cookies n'arrive pas à enregistrer les nouveaux cookies, vous allez devoir récupérer les cookies liés à la connexion aux différents services de Google d'une manière ou d'une autre. La méthode la plus simple, c'est de pouvoir mettre la main sur un OWB version AmigaOS 4 (voire la version AROS, non testé par mes soins mais ça devrait le faire). Ainsi, il vous suffira de récupérer le fichier "conf/cookies.db" de votre autre OWB, OWB à partir duquel vous vous serez connecté avec votre compte Google ! Pour être sûr de vous, le plus facile est de renommer le fichier cookies.db en cookies.dbOLD, de lancer OWB OS4/AROS, de vous connecter à GMail (je me suis aussi connecté à Blogger) et de récupérer ce fameux fichier. Une fois ce fichier transplanté dans votre répertoire conf/ de votre OWB MorphOS, vous vous connecterez automatiquement à GMail (et à Blogger) !

L'autre méthode, si vous n'avez pas la possibilité d'utiliser un OWB OS4 ou AROS, il vous faudra récupérer le "contenu" des cookies à partir de Chrome voire Firefox. Cette méthode a été donnée par Pampers sur le forum Morph.Zone. Tout d'abord, pour réussir à voir ce que vous allez faire, il convient d'effacer l'ensemble des cookies. Ensuite, il faut vous connecter à GMail (vous pouvez essayer avec les autres services qui vous intéresse également). Il vous faudra alors éditer le fichier cookies.db avec un éditeur SQLite (par exemple DB Browser for SQLite sur OSX) et ouvrir en parallèle le gestionnaire de cookies de Chrome pour copier l'ensemble des valeurs des cookies de Chrome dans les cookies d'OWB (en les créant si besoin). Il conviendra de copier l'ensemble des valeurs et des chemins. Une fois ceci fait, après avoir recopié le fichier cookies.db dans /conf, vous pourrez vous reconnecter à GMail.

En espérant que MorphOS 3.10 arrive avec une version à jour d'OWB, avec notamment ce fameux gestionnaire de cookies corrigé, sans oublier la correction de la fuite de mémoire et pourquoi pas le JIT de sieur Bigfoot pour le Javascript !

--
/me espère que ça vous dépannera en attendant une nouvelle version d'OWB MorphOS.



Billet posté le 29 août 2017 (écrit le 29 janvier 2017)
(paru initialement dans le n°58 d'Amiga=Power)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire